Echangisme et risque de sida

140375303L’échangisme entre de plus en plus dans les mœurs de la population. Devenu pratiquement une tendance, il comprend présentement énormément de partisans. Ce goût accru pour des expériences nouvelles et excitantes, est favorisé par Internet.

Échangisme: nouveau mode de vie

Véhiculés par un sentiment de soif de l’interdit, les couples adhèrent de plus en plus à ce nouveau mode de vie. Pour certains, il est préférable d’aller dans un club échangiste avec son partenaire plutôt que de commettre l’adultère. Cet argument est toujours soumis à controverse.

L’échangisme se traduit par des actes sexuels entre personnes adultes consentantes en vue d’échanger de partenaire et de vivre de nouvelles sensations. Il existe des clubs échangistes ou des soirées spéciales où les couples peuvent profiter d’une expérience novatrice et excitante.

Pré-requis:

  • Un consensus est préétabli entre les deux partenaires du couple quant à leur consentement avant de se rendre dans un club échangiste.

Échangisme: risque de transmission du VIH

Comme pour tout acte sexuel, des mesures de précaution s’imposent afin d’éviter tout risque d’infections sexuellement transmissible (IST). Certaines personnes adoptent des techniques dangereuses lorsqu’elles ont recours à l’échangisme notamment:

  • en refusant d’admettre que le milieu échangiste comporte aussi des risques de transmission du Sida.
  • En banalisant le Sida comme une maladie telle que les autres
  • en optant pour l’absence du préservatif en raison d’une sélection a priori «adéquate» des partenaires idéaux. Il s’agit d’un choix extrêmement risqué.

Ainsi, le meilleur moyen d’éviter tout risque de transmission du Sida consiste à porter un préservatif à chaque rapport sexuel.

Comments are closed.